Espace ressources / Culture et Territoire - Culture Lab 29

Retour

Espace ressources / Culture et Territoire

Cette rubrique regroupe un ensemble de ressources en lien avec les sujets d'actualités et les problématiques liées au développement territorial.
Publics : élus, acteurs culturels, responsables culture.

 

 

Textes fondateurs

L’intervention publique pour la culture : quels outils d’observation, moyens d’action et perspectives (Observatoire des politiques culturelles - 2020 - Synhtèse de la rencontre.

Après plusieurs décennies de décentralisation et de développement, les politiques publiques en faveur des arts et de la culture sont aujourd’hui confrontées à d’importantes évolutions sociétales, à des changements institutionnels liés notamment aux réformes territoriales, à des difficultés majeures de financement… En quoi l’observation de l’effort public, des nouveaux modèles économiques, de l’emploi et des coopérations territoriales peut-elle donner aux élus et aux responsables publics, aux acteurs et à la société civile, des atouts pour l’élaboration de politiques culturelles adaptées aux enjeux actuels ? Cette rencontre proposait d’examiner la situation et les perspectives des politiques culturelles territoriales en s’appuyant sur les résultats d’enquêtes et de travaux nationaux et territoriaux.

 Ce qui change pour les territoires (source Banque des territoires)

«   La  responsabilité  en  matière  culturelle  est  exercée  conjointement  par  les  collectivités  territoriales  et  l’état dans  le  respect  des  droits  culturels  énoncés  par  la  convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles du 20 octobre 2005. »

 

Les droits culturels

Cet outil a pour objectif de rendre accessible la recherche menée par la Plateforme d’observation des droits culturels de
Culture & Démocratie
.
Il expose les points essentiels du rapport final de façon lisible par un travail graphique favorisant l’appropriation de la recherche.

Le Réseau culture 21 inscrit ses travaux dans la promotion de la diversité et des droits culturels dans l’ensemble des politiques publiques en s’appuyant sur l’Agenda 21 de la culture et la Déclaration de Fribourg

 

Réseau culture 21 inscrit ses travaux dans la promotion de la diversité et des droits culturels dans l’ensemble des politiques publiques en s’appuyant sur l’Agenda 21 de la culture et la Déclaration de Fribourg

Petit guide pratique pour mettre en oeuvre l'article 103  de la loi Notre appelant respect des droits culturels. Document PDF de 6 pages. 

JM Lucas : "la loi portant Nouvelle Organisation de la République dite loi NOTRe a introduit une nouvelle conception des politiques publiques de la culture. A l'initiative de sénatrices, puis du Sénat, le texte affirme dans l'article 103 que : « La responsabilité en matière culturelle est exercée conjointement par les collectivités territoriales et l'État dans le respect des droits culturels énoncés par la convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles du 20 octobre 2005 ». Il n'est pas tout à fait certain que tous les acteurs professionnels de la culture saisissent la portée de cet article de loi. On a pu observer, en effet, lors des discussions préalables, des réactions qui révélaient des interprétations erronées du référentiel des droits culturels. Il m'est donc apparu nécessaire de proposer un guide pratique de lecture de l'article 103. Je retiens 6 points explicatifs :"

Source : www.irma.asso.fr

Texte extrait de «Droits culturels : controverses et horizons d’action », dossier du n°49 de la revue L’Observatoire, hiver 2017

 

Fiche pratique réalisée par l'Agence Auvergne -Rhone-Alpes : Comprendre les enjeux des droits culturels

Déclaration de Fribourg sur les droits culturels

 

Tiers lieux : réflexions et outils

La création de France Tiers-Lieux et du Conseil National des Tiers-Lieux s’est vu accompagnée d’une politique publique à destination des tiers-lieux, avec le lancement du programme national de soutien aux tiers-lieux « Nouveaux lieux, nouveaux liens ».

Espace de ressources et d'identification des tiers lieux, France Tiers-Lieux porte plusieurs dispositifs de soutien existent pour accompagner des projets de proximité :
- Manufacture de proximité
- Fabrique de territoire


A découvrir sur le site internet de France Tiers-Lieux :

Les réseaux régionaux permettent d'apporter un appui aux initiatives locales.

Ils portent également un volet formation professionnelle pour les acteurs qui souhaitent acquerrir des compétences dans l'animation d'un tiers lieux.

Ils développent également plusieurs rendez-vous pour accompagner les acteurs dans leurs démarches et projets, ainsi que de nombreuses ressources  et communs.


 

 

Article -Rôle et limites des tiers-lieux dans la fabrique des villes contemporaines  (2017 - Territoire en Mouvement) - Raphaël Besson.

Qu'est-ce qu'un tiers lieu ? Vidéo réalisée par le Ministère des Territoires et des collectivités (2019).

Un tiers-lieu, c'est un endroit où l'on peut travailler, se réunir, créer... Portés par des entrepreneurs publics ou privés, les tiers-lieux créent autour d’eux une dynamique pour tout un territoire.  

Ce guide réalisé par la Coopérative tiers lieux présente un historique et un panorama des tiers lieux, notamment ceux à dimension culturelle. Il propose une analyse de leurs différents modes de gestion et de leurs besoins en accompagnement.
 

Accéder au site web

 

La cooperation sur les territoires

La coopération comme levier de développement,  5 webinaires mis en ligne par l'insititut des territoires coopératifs : 

Pendant la période de confinement, l’Institut des Territoires Coopératifs à mis à disposition ses travaux sur le processus coopératif sous la forme d’un cycle de 5 webinaires gratuits de 1 heure chacun, les 5 Jeudi du mois d’avril 2020. Chaque session était organisée autour d’une présentation de 25 à 35 minutes, suivies ou entrelacées de temps d’échanges avec ou entre les participants, et d’un temps de clôture pour que chacun construise l’apprentissage avec lequel il repart.

De la coopération culturelle à la culture de la coopération

Laboratoire d’usages culture(s) art société, est un groupement d’acteurs complémentaires composé de trois entités : la Fédération Arts Vivants & Départements, le Bureau des possibles (Yves-Armel Martin) et Villes Innovations (Raphael Besson). Il bénéficie de l’accompagnement scientifique du CEPEL (UMR 5112 - Université de Montpellier) & du SOPHIAPOL (EA 3932 - Université Paris Nanterre), représentés respectivement par Emmanuel Négrier et Aurélien Djakouane, sur la durée de l’expérimentation. 

Le LUCAS a publié son premier rapport d’étude : « De la coopération culturelle a la culture de la coopération ».
Constitué de deux parties, le rapport dresse un état des lieux de la coopération entre départements et intercommunalités dans le domaine des politiques culturelles et rend compte de la démarche innovante de recherche-action qui a été mise en place par le LUCAS, proposant des pistes d’action concrètes pour éprouver le troisième âge de la coopération dans les politiques culturelles.

Les pratique de mutualisation et de coopération dans le secteur culturel (Source rencontre CRESS PACA 2011) : actes des Rencontres du lundi 22 novembre 2010 - Archives municipales / Marseille.

" Les questions portant sur les démarches de mutualisation et de coopération dans le secteur culturels’invitentrégulièrementdans des débats de tout ordre mais sont souvent traitées à la marge, de manière superficielle. Dans un contexte difficile et complexe, quels sont les enjeux qui accompagnent ce type de pratiques ? Sont-elles une fatalité, une opportunité, une nécessité ? Mais d’abord: de quelles pratiques parle-t-on ? "

 

Le centre de ressources Culture & Économie Sociale et Solidaire Opale vous propose différentes ressources sur les modalités de coopérations dans le secteur culturel, ses approches (source Opale).

Article de Raphaël Besson (Source : The Conversation 2020)

Présentation de la démarche de concertation et de co-construction des politiques publiques en matière de musiques actuelle.

 

Intercommunalité culturelle

Dix après une première étude, AdCF-Intercommunalités de France s’est penchée en ce début de mandat sur les politiques culturelles intercommunales. L’enquête 2021 livre plusieurs constats qui témoignent de l’intérêt et l’engagement croissants des intercommunalités pour la culture.

Septembre 2021 - Etude réalisée par l'ADCF - Intercommunalités de France

François Pouthier, professeur associé à l’université Bordeaux Montaigne répond aux questions de l'Observatoire des Politiques culturelles

Regarder la vidéo

 

Méthodologie - Ressources

Plusieurs structures ont développé des fiches pratiques pour accompagner les élus dans leurs fonctions

Sur les grands enjeux de la culture :


et sur le monde associatif :


 

 

Plusieurs agences départementales ou régionale propose des outils méthodologiques pour construire son projet culturel de territoire :

 

Depuis plusieurs année, la FEDELIMA, en partenariat avec d'autres réseaux développe des temps d’échanges et de rencontres pour élargir nos perceptions et compréhension des enjeux et spécificités des projets culturels et artistiques en milieu rural.

Depuis plusieurs année, la FEDELIMA (Fédération des Lieux de Musiques Actuelles), en partenariat avec d'autres réseaux développe des temps d’échanges et de rencontres pour élargir nos perceptions et compréhension des enjeux et spécificités des projets culturels et artistiques en milieu rural.

 

Accompagner la vie nocturne – droit à la fête

La Plateforme de la Vie Nocturne est un espace de réflexions et de propositions réunissant élus et techniciens des collectivités et de l’Etat concernés par la Vie Nocturne, organisations professionnelles, universitaires, experts et citoyens.

Ce guide a été élaboré dans le cadre des échanges portés par la Plateforme de la Vie Nocturne.
Il est  basé sur les expériences des villes de Bordeaux, Liège, Nantes et Paris, ainsi que sur les travaux menés par le Forum Européen pour la Sécurité Urbaine, à travers d’autres villes européennes.

Il s’adresse aux élus et chefs de projet chargés de mettre œuvre localement une politique globale de la vie nocturne. Il a pour objectif de faciliter la mobilisation des parties prenantes en vue de leur participation à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques locales de la vie nocturne.

 

Technopol amorce le cycle « Danser Demain », réflexion au long cours sur l’opportunité de repenser notre façon de voir, créer et animer la vie nocturne et culturelle en France. 
 Technopol – Techno Parade a pour objectif de promouvoir les musiques et cultures électroniques auprès des pouvoirs publics, organismes professionnels et médias.


La crise sanitaire a soulevé les fragilités dont sont victimes le secteur des musiques électroniques et ses acteurs. 


3 rencontres ont été organisées autour des thématiques suivantes :
- Politiques et imaginaires du dancefloor
- Les fêtes durables
- Les fêtes inclusives
Les intervenant·e·s ont élaboré différentes propositions à retrouver dans le livre blanc Danser Demain, disponible et téléchargeable sur : http://www.technopol.net/danser-demain/

Les états généraux du droit à la fête - Livre blanc janv 21- 


Résumant l'intégralité des débats qui ont eu lieu du 26 au 29 novembre 2020, ce Livre Blanc regroupe de façon synthétique l’ensemble des préconisations imaginées par les contributeurs, sous le prisme des politiques publiques. Les Etats Généraux du droit à la fête organisés par le collectif Culture Bar-Bars ont réuni 240 contributeurs et 160 000 participants.

 

Culture et ruralité

Ce guide méthodologique s'adresse aux porteurs de projet d'un tiers-lieu. Il est réalisé en collaboration avec la Coopérative des tiers-lieux, avec le soutien financier de l’Europe (FEADER/Réseau rural). Il propose des outils pour structurer sa démarche et une méthodologie pour n'oublier aucune étape dans la conception du projet.

En milieu rural, dynamique ou fragile, même dans des villages, les tiers-lieux permettent une remobilisation citoyenne, de créer ou recréer des liens, de refaire société autour de projets collectifs. S’ils nécessitent pour le monde associatif de s’appuyer sur ses fondamentaux et de les réactiver, ils exigent aussi de s’approprier une nouvelle culture davantage entrepreneuriale, de l’initiative, du projet, de l’innovation et du risque, avec une gouvernance élargie et un modèle économique renouvelé. Aussi, l’exercice de création d’un tiers-lieu peut se révéler complexe.

EXPERIENCES :  "Nos lieux communs",  est un réseau de sept structures culturelles dédiées à la création contemporaine et au spectacle vivant qui inscrivent leurs actions dans des espaces naturels, des lieux atypiques, et des jardins remarquables en France. Ces structures développent leurs projets artistiques comme des révélateurs du paysage.
 

Produit à l'initiative du Réseau Rural national, le guide « Culture et développement rural » propose des repères méthodologiques aux élus et porteurs de projets culturels et touristiques en milieu rural. Fruit d’une étude exploratoire menée auprès de 30 projets, il livre également une réflexion approfondie sur le rapport entre dynamique culturelle et développement territorial. 
 

Synthèse des rencontres Art et culture en territoires ruraux 

Les rencontres "Art et culture en territoires ruraux" co-organisées en octobre 2017 par La chambre d’eau et Opale, en partenariat avec l’Ufisc et la Fédélima, ont été l’occasion de mettre en évidence les atouts singuliers des acteurs culturels des territoires ruraux – de contrer certaines idées reçues – et de faire entendre leurs besoins nombreux et pressants.

Quelles politiques pour les accompagnements d’initiatives de jeunes adultes en milieu rural à travers la culture

document pdf

Le projet européen AJITER vise à Favoriser l'Accueil des Jeunes Adultes et de leurs initiatives en Territoires Ruraux par la culture.

AJITeR est une démarche  de capitalisation et de diffusion des bonnes pratiques et des initiatives autour de trois axes de travail : l’emploi et la formation, les services et la participation citoyenne. ​