Le musicien intervenant - structurer/accompagner - Musiques et danses en Finistère

Le musicien intervenant

Rencontre des musiciens intervenants

 

 

 

 

 

Le diplôme universitaire de musicien intervenant (DUMI) a été créé en France en 1984 par les ministères de la Culture et de l'Éducation nationale. On appelle musicien intervenant (anciennement dumiste) le détenteur de ce diplôme.

Le métier

Projets, partenariats et médiation sont les trois domaines qui sous-tendent l’action du musicien intervenant.

Employés par des collectivités territoriales ou des associations, les musiciens intervenants, ou dumiste peuvent développer des actions dans des cadres très variées, selon le projet d'établissement de leur structure:

  • Intervenir dans les écoles maternelles et élémentaires en collaboration avec l'équipe enseignante, l'éducation nationale et parfois des partenaires culturels.
  • Enseigner dans leur structure de rattachement (écoles de musique, conservatoire,...) et mettre en place des ateliers en fonction de son profil.
  • Développer des actions en partenariat avec d'autres structures du territoire (EHPAD, structure petite enfance, hopitaux...) pour favoriser l'accès à la culture et à la pratique musicale au plus grand nombre et ainsi participer au développement culturel du territoire.

En qualité de personne ressource, le musicien intervenant favorise la mise en oeuvre des projets, facilite l'ouverture de l'école de musique sur son territoire et anime des rencontres.

En fonction des situations ou des contextes, ils mènent des projets sur le long terme ou des actions plus ponctuelles.

La formation

Dans les années 1970-80, l’école reconnaît enfin la musique, entre autres pratiques artistiques, comme discipline d’éveil et d’expression personnelle. Dès cette époque, des associations engagées dans les mouvements d’éducation populaire ont développé de nombreuses expériences en relation avec l'école.

S'appuyant sur ces expérimentations et sur la demande des collectivités locales,les ministères de la Culture et de l'Éducation nationale ont créé, d'un commun accord, en 1984, les Centres de Formation de Musiciens intervenant (CFMI). Ces structures proposent une formation diplômante (Le DUMI), comportant 1 500 heures de cours et de stages pratiques, et d’une durée de deux ans (sauf dispositif spécifique) , donnant accès aux concours de la filière culturelle de la fonction publique territoriale. Le cursus est organisé autour d’une formation générale, pédagogique et musicale (certains centres de formation proposent des options complémentaires ou spécialisations sur les thèmes suivants : santé, social, handicap, petite enfance, adolescence.).

Pour plus d'informations sur le diplôme de musicien intervenant et les spécialités proposées par les différents CFMI: le portail des Centres de formation des musiciens intervenants (CFMI).
Le DUMI est encadré par un référentiel d’activités professionnelles et de certification.

Le cadre d'emploi

Le musicien intervenant est employé généralement :

  • par une collectivité locale, commune ou communauté de communes, dans le cadre de la fonction publique territoriale, sous le statut d'Assistant Spécialisé d'Enseignement Artistique (ASEA).

C’est l’unique cadre d’emploi existant pour les musiciens intervenants dans la fonction publique territoriale. Il appartient à la catégorie B. Celui de professeur (catégorie A) ne s’applique pas à la discipline “intervention en milieu scolaire” et il n’existe aucun cadre d’emploi de catégorie C concernant l’enseignement artistique.

  • par une association : école de musique associative par exemple. Le salarié relève alors de la convention collective de l'animation.

           

MUSIQUES ET DANSES
EN FINISTÈRE
1 allée françois truffaut
29000 QUIMPER

TÉLÉPHONE : (33) 02 98 95 68 90
COURRIEL : CONTACT@MD29.ORG