Pratiques vocales - observer/analyser - Musiques et danses en Finistère

Pratiques vocales

NAC Douarnenez 2016

NAC Douarnenez 2016

L’importance de la pratique chorale amateur en Finistère est incontestable. Les finistériens chantent régulièrement et chacun apporte ainsi sa contribution à la vie sociale, culturelle et artistique départementale.

Pour mieux apprécier la qualité et l’activité des choeurs, Musiques et Danses en Finistère (MDF) et la fédération chant choral en Finistère ont ainsi proposé une enquête constituée de trois questionnaires papier : un renseigné par le chef de choeur, un autre par le président et un dernier par les choristes.

On enregistre un faible retour des questionnaires présidents (25.12 %). En revanche les chefs de choeur (47.82 %) et les choeurs (50.76 %) ont bien répondu à l’enquête. L’équipe de MDF et la fédération Chant choral en Finistère ont profité des événements mis en place (formations voix, Fête du chant choral, Novembre à Choeur) pour les transmettre et les récupérer. Les retours nous ont permis de dégager des tendances fortes.

Les chiffres clés :

  • nombre de choeurs 195
  • nombre de chefs de choeurs 92
  • nombre de choristes 7 800

Près de 200 choeurs dans le Finistère

Le dernier état des lieux des pratiques vocales mené par Musiques et Danses en Finistère et piloté à l’échelle régionale par Musiques et Danses en Bretagne en 2007, recensait 130 choeurs en Finistère. À ce jour on en compte 195 : cette pratique est donc en progression constante.

En comptant une moyenne de 40 choristes par choeur recensé à Musiques et Danses, nous pouvons en évaluer le nombre à 7800, hormis ceux qui chantent dans les choeurs liturgiques, d’écoles primaires, de collèges, de lycées, d’universités, choeurs d’entreprises.

Préconisations

Les formations, élaborées en partenariat avec la fédération Chant choral en Finistère et mises en place par MDF, sont réajustées chaque année au regard du bilan grâce au suivi de la chargée des pratiques vocales en amateur.

Grâce à cet état des lieux, photographie de la situation du chant choral dans notre département, nous souhaitons inventer ensemble les grandes lignes des formations à venir.

Les répertoires abordés par les choeurs nous confortent dans nos propositions régulières de stages de découverte de différents styles.
La composition actuelle des chorales nous amènera à proposer du répertoire adapté au nombre d’hommes et de femmes dans les chorales (3 voix mixtes Soprano/Alto/Basse) ainsi que du répertoire pour choeur de femmes.

La formation musicale

(à intégrer dans la formation de direction de choeur, dans des stages spécifiquement dédiés et travail en relation avec les conservatoires pour des propositions de cours adaptés)

  • Les ¾ des choristes n’ayant pas de formation musicale, diverses propositions d’ateliers, de cours… dans ce domaine pourraient intéresser beaucoup d’entre eux.
  • Formations permettant aux chefs de choeur de faire évoluer les choristes dans leur approche de la partition (déchiffrage, analyse, lecture…)
  • Mise en place de formations proposant diverses approches de l’apprentissage : à partir de la partition avec des choristes formés ou que l’on forme, par mémorisation (la partitions servant d’aide-mémoire) ou sans partition (communication avec le public, aspect scénique…).

Importance du travail vocal (technique…) : continuer à l’intégrer aux ateliers (de la voix au chant, direction de choeur, ateliers Novembre à choeur) et à y consacrer des ateliers spécifiques.

Pertinence du concert “classique” => inventer, inciter, proposer, imaginer d’autres formes de prestations qu’un concert (café concert…) en cohérence avec les objectifs du choeur (sa raison d’être au départ - qu’est-ce qu’on a envie de faire ? )

           

MUSIQUES ET DANSES
EN FINISTÈRE
1 allée françois truffaut
29000 QUIMPER

TÉLÉPHONE : (33) 02 98 95 68 90
COURRIEL : CONTACT@MD29.ORG